Aller au contenu

La cœlioscopie pour les opérations de tumeurs du foie

20.07.2017

La cœlioscopie pour les opérations de tumeurs du foie une méthode plus confortable pour le patient au CHU Amiens-Picardie

Le service de chirurgie digestive du CHU Amiens-Picardie a réalisé pour la première fois en Picardie une opération chirurgicale très rarement faite sous cœlioscopie : une résection majeure du foie c'est à dire, le retrait d’une partie du foie sur laquelle une tumeur maligne s’est développée. La patiente qui a bénéficié de cette hépatectomie majeure (3 segments enlevés sur les 8 qui forment le foie) fin octobre, a bénéficié d’une durée d’hospitalisation plus courte et d’une récupération plus rapide, grâce au mode de prise en charge « mini invasif ».

La chirurgie du foie, organe plein aux limites anatomiques difficiles à appréhender et à risque hémorragique élevé, requièrt une expertise que l’équipe développe depuis une dizaine d’année (prés de 1000 résections hépatiques en 10 ans). La résection hépatique est le traitement principal pour les cas de cancer qui surviennent sur un foie sain ou sur une cirrhose qui n’affecte pas le fonctionnement du foie.


Si l’hépatectomie majeure est une opération chirurgicale délicate et très technique, le couplage à la cœlioscopie apporte au patient de nombreux avantages : plaie moins importante, moins de risques d’infection, moins de douleurs post opératoires.
L’utilisation du contrôle vidéo, avec instruments longs (la cœlioscopie), permet également de diminuer le temps au bloc opératoire et donc la durée de l’anesthésie générale.
L’équipe du Professeur Jean-Marc REGIMBEAU, chef de service chirurgie digestive du CHU Amiens-Picardie, qui mène avec les anesthésistes une centaine de résections hépatiques par an, est parmi les quelques équipes en France à avoir développé l'approche coelioscopique des résections des tumeurs du foie.

Ces nouvelles modalités de prise en charge et d’hospitalisation se développent de plus en plus et permettent de proposer l’option ambulatoire pour des ablations mineures de foie (moins de 2 segments enlevés sur les 8 qui forment le foie) : l’expertise des équipes du CHU Amiens-Picardie a déjà bénéficié à une vingtaine de patients.

Plus d'informations
» Capacité (places)
  • Médecine : 385
» Equipements